S.S. Sri Chandra Swami Udasin

S.S. Sri Chandra Swami Udasin

Vous êtes le fondement de toute existence. Le monde entier est semblable à des vagues dans un océan infini de Conscience. Tu es cette Conscience infinie.

— Sri Chandra Swami

Sri Chandra Swami Udasin est né le 5 mars 1930, dans le village de Bhuman Shah, près de Lahore (aujourd’hui dans la province du Punjab au Pakistan). Depuis l’enfance, Suraj Prakash – comme on l’appelait dans sa vie pré-monastique – avait un amour et une attirance très profonds pour Balyati Baba Bhuman Shah Udasin, un grand mystique et sage du 18ème siècle, et a été béni en abondance par sa grâce directe et inconditionnelle. En 1947, il a été initié au Panth Udasin par Mahant Girdhari Dass et son nom a été changé en “Chandra Prakash”. Le désir de la réalisation de Dieu est si fort qu’il abandonne ses études supérieures à l’âge de 21 ans et renonce à tous les liens du monde. Alors qu’il se trouvait à Haridwar en 1952, Chandra Prakash a été initié au sannyasa par un grand sage contemporain de l’Udasin Panth, Swami Krishna Das, qui a changé son nom en “Chandra Swami”. De là, il est parti à pied voyager dans l’Himalaya et a eu le darshan de plusieurs saints. Il a ensuite passé huit ans dans la solitude et la contemplation profonde à Jammu et Srinagar (Cachemire).

Swamiji avait 29 ans lorsqu’il réalise que l’Atman, immuable et éternel, est sa nature essentielle et son être véritable. En 1961, il quitte le Cachemire et va vivre dans une île boisée sur le Gange, à Sapta Sarovar, près de Haridwar, où il passe une autre période de plus de neuf ans dans la solitude. Cependant, au cours des quatre années suivantes, sa réalisation du Soi s’est élargie pour inclure l’ensemble de la manifestation. Enfin, il connait la réalisation ultime et complète du Divin à l’âge de 35 ans.

Swamiji passait la moitié de l’année dans un silence et un isolement complets dans son ermitage en forêt, et pendant l’autre moitié, il se rendait disponible pour le darshan et le satsang pendant une heure l’après-midi. De nombreux chercheurs venaient lui demander des conseils spirituels. En 1970, à la demande de ses fidèles, il s’installe à Sewak Niwas, un petit ashram nouvellement construit pour lui à Sapta Sarovar. À la fin des années 1980, la zone autour de Sewak Niwas est devenue de plus en plus peuplée et commerçante. C’est pourquoi, en 1990, l’ashram a été transféré à Sadhana Kendra, dans les contreforts de l’Himalaya, près de Dehradun, sur la rive gauche de la rivière Yamuna.

Bien que Sri Chandra Swami observe un silence des lèvres ininterrompu depuis 1984, son extraordinaire profondeur a attiré des disciples et des fidèles en grand nombre en Inde et dans le monde entier. Il est vénéré par beaucoup comme l’incarnation vivante du Sage dès la naissance, Baba Bhuman Shah Udasin.


Le Silence semblable au tonnerre

L’univers entier émerge du Silence et retourne au Silence.

Le Silence est cet état permanent et essentiel de l’être dans lequel le “quoi”, le “pourquoi”, le “où” et le “quand” disparaissent.

— Sri Chandra Swami

Les chercheurs spirituels qui approchent Swamiji pour la première fois ou ceux qui vivent avec lui depuis de nombreuses années ne peuvent qu’être fascinés par la Présence divine qui émane de lui et par sa nature humble et modeste. Ils sont étonnamment témoins d’une rare et parfaite conformité avec les caractéristiques d’un Sage établi dans le Soi, telles que décrites dans le célèbre deuxième chapitre de la Bhagavad Gita. De plus, ce qui émeut profondément l’âme de tous, c’est son silence semblable au tonnerre, un silence qui n’est ni une austérité ni une pratique, et qui n’a aucune motivation personnelle en lui.

À une époque où les enseignements spirituels sont de plus en plus liés au business et à la renommée, le silence de Sri Chandra Swami est un rappel fort que le Divin ne peut pas être exprimé mais ne peut être expérimenté qu’à travers le non-esprit. Seul celui qui est éveillé intérieurement et dont le mental est apaisé peut entendre le Pur Silence de la Vérité qui est au-delà des mots et des concepts.


L’importance de la sadhana

Réveille-toi ! Le temps passe. Souviens-toi du Divin. Réalise la Vérité avant que la vie ne se transforme en mort.

— Sri Chandra Swami

Sri Chandra Swami n’a ni enseignement ni mission au sens commun de ces termes. Ses conseils et ses réponses aux questions sont plutôt une sorte de partage, comme il le dit, en fonction de ses connaissances et de son expérience. Cependant, le message central qu’il transmet est l’enseignement essentiel de son Maître Baba Bhuman Shah : “Le véritable but de la vie humaine est la Réalisation de la Conscience infinie, intemporelle et divine. Les gens de différentes confessions appellent cette Conscience absolue ‘Dieu’ et d’autres noms différents” [1]. Pour réaliser ce but ultime de la naissance humaine, la méditation et la sadhana spirituelle [2] sont des pratiques indispensables. C’est pourquoi l’ashram de Sadhana Kendra met principalement l’accent sur les quatre séances quotidiennes de méditation en groupe et sur l’engagement total à suivre sincèrement le chemin de la Vérité.


La spiritualité est Une

Un sage bouddhiste, un sage jaïn, un sage juif, un sage chrétien, un sage musulman, un sage sikh, un sage hindou, etc., ont tous réalisé la même et unique Vérité. Toutes les lignées spirituelles sont issues de la Conscience intemporelle et sans espace et se rejoignent dans la Conscience éternelle intemporelle et sans espace.

— Sri Chandra Swami

Sri Chandra Swami met sans cesse l’accent sur le fait que toutes les différentes religions sont comme des chemins différents menant au Divin. La spiritualité est une et est ce qui est commun à toutes les traditions religieuses. Par conséquent, las personne réalisée n’enseigne pas un seul chemin à tout le monde. Etant établi dans l’Esprit Suprême, il/elle traverse les frontières de toutes les religions et peut guider les chercheurs de tous les chemins. En fait, au fil des ans, d’innombrables chercheurs et moines et moniales de tous horizons religieux ont été chaleureusement accueillis à l’ashram de Sadhana Kendra et ont bénéficié des conseils spirituels de Swamiji selon leurs propres voies religieuses.

Ce fut également une expérience des plus inspirantes que d’accompagner Sri Chandra Swami dans ses pèlerinages sur les lieux sacrés d’autres religions et de le voir devenir un fervent adepte de n’importe quelle foi, au-delà des barrières traditionnelles. Dans ces moments heureux et précieux, l’Unité universelle devient, pour ainsi dire, véritablement tangible.



Sri Chandra Swami Udasin est le président du Sadhana Kendra Ashram, Domet, Dehradun (Uttarakhand). Il est l’auteur d’un petit livre très complet sur la sadhana : The Practical Approach to Divinity, 2008³ ; il est également l’auteur de Mirror of Bliss, op.cit. et de Spiritual Gems (une série de maximes spirituelles), 1999. Trois compilations de questions et réponses ont été publiées sous le titre Song of Silence : vol.I (1997), II (2003) et III (2010). Sa vie a été relatée dans une biographie récente : Swami Prem Vivekananda, Chandra Swami Udasin : Footprints to Eternity (2016).

En français, ont été publiés : En quête de Dieu : Aides et obstacles sur la voie spirituelle (2018), L’art de la Réalisation (2013), Le chant du silence (2012) et Instructions spontanées (2005).

Lire la Bénédiction de S.S. Sri Chandra Swami Udasin donnée lors de la cérémonie d’inauguration de l’Ajatananda Ashram, le 5 novembre 2006.

Lire le Message de S.S. Sri Chandra Swami Udasin à l’occasion du centenaire de la naissance de Swami Abhishiktananda, le 23 novembre 2010.

Lire Le vrai sens de la Religion, a Message delivered to the Participants of the Interreligious Retreat-Seminar held at Ajatananda Ashram, Rishikesh, on 8 December 2013, by H.H. Sri Chandra Swami Udasin.

[1] Chandra Swami Udasin, Mirror of Bliss (Life and Teachings of Baba Bhuman Shah), Domet (Dehradun), 1994, p.51.
[2] Un terme générique pour désigner l’effort spirituel qui comporte une grande variété de pratiques différentes et complémentaires.


Recommended Posts

Informations sur le formulaire de donation

Une fois arrivé sur le formulaire, intitulé ‘Donation à l’association Les Amis d’Ajatananda Ashram pour soutenir l’Ashram‘, vous allez pouvoir choisir :

Carte bancaire

Du fait de l’intégration à la plateforme de paiement sécurisée Stripe, nous vous encourageons à utiliser de préférence cette méthode.

PayPal

De même, grâce à Stripe, cette méthode est tout à fait utilisable mais les frais PayPal sont de 1,4% + 0,25 €

Hors-ligne : Chèque (uniquement valable pour la France) ou Virement bancaire

Vous pourrez nous adresser un chèque ou un virement (aucun frais pour les virements dans la zone SEPA) du montant choisi, à l’ordre de : Association Les Amis d’Ajatananda Ashram. Votre don sera indiqué comme ‘pending’ (= ‘en attente’), jusqu’à ce que nous ayons reçu chèque ou virement.

Virement international – Merci de préciser à votre banque : “frais pris en charge par l’émetteur ” !